Back to publishers
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Social problems

Actualité de Foucault

Une problématisation du travail social

Par

Gutknecht, Thierry

Le travail social participe centralement à l’évolution de nos sociétés contemporaines, tant du point de vue de sa contribution au problème de la vulnérabilité, de la proximité qu’il entretient avec la population, du dialogue qu’il nourrit avec d’autres champs que par les critiques qu’il suscite. De cet aspect polymorphe découle l’intérêt de le considérer, pour reprendre une expression de Nietzsche, « avec le plus grand nombre d’yeux possible ». C’est dans une telle perspective que Thierry Gutknecht se propose de rendre compte de la complexité du travail social en empruntant au philosophe Michel Foucault certains concepts clefs – pouvoir, savoir, dispositif, gouvernementalité, etc. – ainsi que sa démarche de problématisation. Il s’agit alors de « partir du bas », c’est-à-dire de la pratique et de textes de base (lois, référentiels, actes de journées thématiques, etc.) afin d’aborder certains aspects de ce champ en les posant comme problèmes demandant à être pensés d'un point de vue sociétal. Au final, le travailleur social se retrouve interpellé quant à la centralité d’une interrogation sur le devenir de la Cité ; autrement dit, se pose la question du positionnement, non seulement éthique mais aussi politique et sociétal, du professionnel.

Année de parution
2016
ISBN
Éditions IES

Exporter la prison américaine

Le système carcéral colombien à l’ère du tournant punitif

Par

Julie de Dardel

Le système carcéral colombien connaît au xxe siècle un virage drastique suite au « Plan Colombie » –programme anti-drogue et antiguérilla des USA – révélateur de la manière dont le « tournant punitif » initié aux États-Unis avec les prisons de sécurité maximale s’exporte à l’international.Cette étude est basée sur des observations et des interviews avec des prisonniers, leurs familles, des gardiens, les autorités carcérales, des activistes des droits humains, des architectes et entrepreneurs de l’industrie carcérale américaine. Les nouvelles prisons colombiennes y sont décrites comme un espace de dépossession et de contrôle sans précédent, mais également comme un lieu de résistances multiformes de la part des prisonniers.

Année de parution
2016
ISBN
Éditions Alphil

Sur les murs de Palestine

Filmer les graffitis aux frontières de Dheisheh

Par

Clémence Lehec

Année de parution
ISBN
Metisspress
Migration and minorities

Repenser l'immigration

Une boussole éthique

Par

Johan Rochel

L’immigration place les démocraties européennes face à d’immenses défis éthiques. Les valeurs de liberté, d’égalité et de solidarité qui ont nourri leur histoire semblent aujourd’hui avoir perdu leur capacité à nous orienter. De l’«expat» au requérant d’asile, du regroupement familial à la libre circulation, la diversité des situations migratoires bouscule nos convictions et interroge nos choix citoyens. Au moment de déterminer la politique migratoire ou d’élire nos représentants, la même question s’impose : comment aborder cette mobilité et redonner du sens à notre responsabilité à son égard? L’ampleur de ces défis nous plonge dans une ambiance de crise permanente. Que faire pour retrouver une boussole éthique capable d’accompagner nos choix? Cette première introduction francophone à l’éthique de l’immigration offre les outils nécessaires à une définition cohérente et responsable de nos choix migratoires. Rédigé de manière claire et accessible par un spécialiste de l’éthique et du droit des migrations, il propose une vue d’ensemble des positions philosophiques actuelles. Grâce à de nombreux encadrés traitant de défis concrets, l’ouvrage permet à chacun de préciser ses intuitions et d’affiner sa position. Les citoyennes et citoyens soucieux d’apporter une réponse aux défis migratoires de notre époque y trouveront un précieux compagnon de réflexion.

Année de parution
2016
ISBN
Savoir Suisse
Life course

La mort appréciée

L'assistance au suicide en Suisse

Par

Alexandre Pillonel, Marc-Antoine Berthod, Dolores Angela Castelli Dransart et Anthony Stavrianakis

Ce livre propose une immersion dans les réalités de l’assistance au suicide. Il se fonde sur une étude ethnographique qui restitue le point de vue de personnes recourant à une telle assistance ainsi que celui des individus susceptibles de prendre part à un tel processus : personnes sollicitant une aide au suicide et leurs proches, accompagnateurs et accompagnatrices d’associations d’aide au suicide, médecins, psychiatres, personnels soignants, pharmacien·ne·s, agent·e·s de police, médecins légistes, procureur·e·s ou employé·e·s des pompes funèbres. Avec force et détail, il rend compte de toute la mise en place d’une assistance au suicide et documente de manière inédite – à partir d’observations directes – la réalisation même d’un suicide assisté et toute la procédure médicolégale qui la suit. Cet ouvrage fait le récit d’une série de cas, suivis parfois durant près de deux ans, pour tenter de saisir la façon dont l’idée consistant à vouloir donner une telle forme à la mort a émergé chez une personne – jusqu’à sa mise en oeuvre. L’ouvrage offre une compréhension aussi complète que possible du dispositif d’assistance au suicide en Suisse.

Année de parution
2021
ISBN
Editions Antipodes
Sociology of education

Les enquêtes PISA dans les systèmes scolaires valaisan et genevois

Accueil, impact et conséquences

Par

Sonia Revaz

Cet ouvrage s’intéresse aux enquêtes PISA Suisse conduites à Genève et en Valais, où les résultats des élèves apparaissent très contrastés, et où la revendication de l’objectif de promotion de modèles efficaces et équitables peine à faire l’unanimité. Cet ouvrage propose une analyse des quatre premières enquêtes PISA dans ces deux cantons afin de déterminer d’où proviennent ces différences de performance, d’identifier les raisons qui expliquent le scepticisme existant au sujet de PISA, et d’établir d’éventuelles relations entre les résultats PISA et certaines mesures appliquées au plan des politiques éducatives régionales et cantonales.

Année de parution
2016
ISBN
SSED, Université de Genève
Sociology of organizations

Les langues du pouvoir

Le plurilinguisme dans l'administration fédérale

Par

Daniel Kübler, Emilienne Kobelt, Roman Zwicky

Le plurilinguisme de la Confédération est un facteur crucial pour la cohésion nationale. En théorie, les quatre communautés linguistiques doivent être représentées de façon équitable au sein de l’administration fédérale. De même, chaque employé de la Confédération a le droit de travailler dans la langue officielle de son choix. Mais en dépit de ces deux objectifs très clairs, le fonctionnement plurilingue des autorités fédérales ne va pas de soi. Les minorités linguistiques sont sous-représentées dans de nombreuses unités administratives, notamment aux postes les plus élevés de la hiérarchie. Et pour les italophones, le libre choix de la langue de travail est souvent une illusion. Si le principe d’une administration fédérale réellement plurilingue fait quasiment l’unanimité, les obstacles à sa réalisation sont donc nombreux et difficiles à surmonter. À partir d’une analyse fine de la situation, en particulier dans ses développements récents, cet ouvrage propose une réflexion documentée sur le fonctionnement de l’administration publique dans un pays multilingue comme la Suisse.

Année de parution
2020
ISBN
Savoir Suisse
Sociology of education

Sociologie de l'éducation

Une introduction critique

Par

Jean-Paul Payet et Diane Rufin

Pourquoi les enseignants les plus expérimentés n’enseignent-ils pas dans les écoles les plus défavorisées? Est-il vrai que les parents de milieux populaires ont moins d’ambition pour leurs enfants? Les filles réussissent mieux à l’école, mais s’orientent moins vers les filières prestigieuses : comment l’expliquer? La manière dont les enseignants notent les travaux des élèves est-elle si neutre et objective? Est-il toujours vrai que la rencontre entre l’enseignant et les parents contribue à améliorer la situation scolaire de l’élève en difficulté? Sur ces questions, récurrentes dans le champ de l’éducation, il existe des opinions toutes faites, des croyances, des préjugés. Leur point commun est de tenir pour acquis des évidences, sans s’interroger sur la construction sociale de la réalité. Ce livre invite à une lecture critique de l’école, ainsi qu’à un regard interactionniste attentif aux individus, à leurs expériences subjectives, aux enjeux et aux dilemmes identitaires et moraux vécus dans la vie scolaire ordinaire."

Année de parution
2018
ISBN
SSED, Université de Genève
Sociology of morality

Die Fallen des Multikulturalismus

Laizität und Menschenrechte in einer vielfältigen Gesellschaft

Par

Cinzia Sciuto

Die Gesellschaften Europas, in denen wir heute leben, werden zunehmend komplex. Ethnische, religiöse und kulturelle Konflikte durchziehen sie und machen eine Suche nach neuen Entwürfen des Zusammenlebens erforderlich. Will eine Gesellschaft kulturelle Vielfalt und Persönlichkeitsrechte unter einen Hut bringen, das zeigt Cinzia Sciuto in ihrem Buch, muss sie zwischen Staat und Religion unterscheiden. Sie muss laizistisch sein. Laizität ermöglicht den diversen Spielarten von Religionen und Weltsichten erst, in einer pluralistischen Gesellschaft nebeneinander zu existieren. Sie garantiert auf der einen Seite die Religionsfreiheit, gleichzeitig legt sie jedoch Prinzipien fest, von denen nicht abgewichen werden darf, auch nicht im Namen irgendeiner Gottheit. Laizität ist die vorpolitische Voraussetzung für ein ziviles Zusammenleben in einer komplexen Gesellschaft, in dem die Freiheiten und Menschenrechte von allen respektiert werden. Dieser politische Essay in der Art wie die von Carolin Emcke oder Hamed Abdel-Samad zeigt die problematische Kehrseite des Multikulturalismus. Wo Anerkennung und Respekt für die Identitäten der diversen ethnischen, religiösen und kulturellen Bestandteile einer Gesellschaft eingefordert werden, läuft man Gefahr zu vergessen, dass jeder Einzelne Träger seiner subjektiven Rechte ist und keine Gruppenzugehörigkeit diese ihm streitig machen kann. Cinzia Sciuto stellt die Prioritäten wieder auf die Füße: Das Individuum ist Träger von Identitäten und Zugehörigkeiten, anstatt dass es von seiner Zugehörigkeit definiert wird.

Année de parution
2020
ISBN
Rotpunktverlag
Sociology of education

L'école et la question sociale

Les recompositions actuelles de l’action éducative

Par

Frédérique Giuliani, Barbara Fouquet-Chauprade et Margarita Sanchez-Mazas (dir.)

Une des évolutions notables de l’école contemporaine concerne l’émergence de problématiques socioéducatives qui interrogent la mission de socialisation traditionnellement dévolue à l’institution scolaire. Appelée à gérer des situations qui vont au-delà du travail éducatif ordinaire et à traiter les problématiques pouvant émerger du fait de la prise en compte de publics en situation de précarité et de grande hétérogénéité socioculturelle, l’école se voit aujourd’hui confrontée à la question sociale sous une forme à bien des égards renouvelée. Désormais, face à des populations d’élèves dont les conduites sociales s’écartent des attentes scolaires, l’école se charge non plus seulement d’instruire des cohortes mais aussi d’éduquer, de soutenir et d’accompagner des acteurs scolaires (élèves, parents) pris dans un monde d’instabilité et d’insécurité sociales croissantes. Ce contexte général se traduit par une double exigence, à la fois de diversification des rôles professionnels et de développement d’une prise en charge axée sur les singularités des élèves, laquelle est porteuse d’innovations, mais aussi source de tensions. Au travers de contributions issues de différents contextes éducatifs et d’approches variées, ce numéro de Raisons éducatives entend examiner la manière dont les frontières de l’action éducative se recomposent sous l’effet de l’évolution des publics et des politiques scolaires.

Année de parution
2018
ISBN
SSED, Université de Genève
Life course

Vivre de la musique

Enquête sur les musicien·ne·s et leurs carrières en Suisse Romande

Par

Marc Perrenoud et Pierre Bataille

Fruit de quatre ans d’enquête au coeur du milieu musical romand,Vivre de la musique? dresse un portrait passionnant du quotidien des musiciens et musiciennes indépentants. S’appuyant sur des statistiques originales d’une précision inédite, le livre s’intéresse d’abord à leur situation professionnelle (temps de travail, inégalités, revenus, pluriactivité). De nombreuses dimensions sont ainsi abordées pour montrer qui sont les musiciens et musiciennes en Suisse francophone. Dans la seconde partie, on découvre les différents types de carrières musicales par l’intermédiaire des récits de vie des musiciens et musiciennes, les grandes variations professionnelles d’une personne à l’autre en raison de la diversité professionnelle du milieu de la musique allant des profils plutôt «artistes», «artisans» ou «enseignants» et pour chacun et chacune, une façons très différentes de «vivre de la musique».

Année de parution
2019
ISBN
Editions Antipodes
Gender studies

InVIHsibles

Trajectoires de femmes séropositives

Par

Vanessa fargnoli

Les femmes séropositives n’appartiennent pas à des groupes cibles tels que définis par l’Office fédéral de la santé publique suisse. Elles constituent donc un groupe de personnes invisibles, absentes des débats publics et médicaux, non considérées dans la littérature scientifique en général et non intégrées dans les recherches cliniques. Pour combler cette lacune, ce livre présente et analyse trente récits de vie récoltés entre 2013 et 2016 auprès de femmes hétérosexuelles séropositives en Suisse romande, qui ont été diagnostiquées positives au VIH avant l’an 2000. Ces entretiens ont permis de revisiter presque quarante ans d’histoire du VIH/sida sous un angle critique féministe.

Année de parution
2021
ISBN
Editions Antipodes
Economic sociology

Spuren der Arbeit

Von der Manufaktur zur Serverfarm

Par

Stefan Keller

Am 15. Januar 1801 geht Friedrich Hölderlin von Konstanz nach Hauptwil, um dort eine Stelle als Hauslehrer in einer Fabrikantenfamilie anzutreten. Hauptwil ist zu jener Zeit eine einzige Textilmanufaktur, ein protoindustrielles Musterdorf. 50 Kilometer weiter liegt Diessenhofen. Dort steht seit 2013 eines der weltweit wichtigsten Serverzentren für internationalen Zahlungsverkehr. Was verbindet das Hauptwil von damals mit dem Diessenhofen von heute? Stefan Kellers groß angelegte historische Reportage zeigt 200 Jahre Geschichte der Arbeit exemplarisch im Kanton Thurgau am Bodensee, eine Entwicklung, die sich so ähnlich an vielen Orten ereignet hat. Die Zusammenhänge dieser Weltgeschichte werden erst in der Betrachtung des einzelnen Geschehens so richtig sichtbar: Man erfährt von Stickern und Nachstickerinnen, von Eisengießern, Knechten und Mägden, von Kinderarbeit, Hungersnot und dem Glück von Textilkaufleuten am anderen Ende der Welt, von jungen Italienerinnen, die in wilde Streiks treten und von der Feuerwehr abgespritzt werden. Erfolgsgeschichten, Rückschläge, Wirtschaftskrisen, revolutionäre Umtriebe, soziale Umwälzungen – ein weit aufgespanntes Panorama, konsequent von den Menschen und ihren Biografien her erzählt.

Année de parution
2020
ISBN
Rotpunktverlag
Social problems
Migration and minorities

Accessibilité et participation sociale

Vers une mise en œuvre de la Convention relative aux droits des personnes handicapées

Par

Masse, Manon; Piérart, Geneviève; Julien-Gauthier, Francine; Wolf Danièle

La Convention relative aux droits des personnes handicapées adoptée en 2006 par l’ONU réaffirme que les personnes vivant une situation de handicap jouissent des mêmes droits de participer à la vie politique et communautaire que tout autre citoyen·ne. Les Etats ayant ratifié cette convention établissent des politiques en ce sens. Cependant, pour les personnes concernées, l’écart entre les lois et les pratiques peut s’avérer important. Passer du principe à la réalité semble souvent utopique. Pourtant, des initiatives citoyennes et scientifiques démontrent que l’émancipation des personnes avec une déficience intellectuelle est en marche et que l’autodétermination tend à devenir une réalité.

Année de parution
2020
ISBN
Éditions IES
Sociology of the arts and culture

Politiques de la tradition

Le patrimoine culturel immatériel

Par

Ellen Hertz, Florence Graezer Bideau, Walter Leimgruber, Hervé Munz

Depuis quelques années, un nouveau concept circule: le patrimoine culturel immatériel. Il regroupe des activités telles que musiques et danses traditionnelles, rites et rituels, savoir-faire artisanaux et connaissances populaires. En adhérant en 2008 à la Convention de l’UNESCO pour la sauvegarde de ce patrimoine, la Suisse s’est engagée à en faire l’inventaire sur son territoire, sous la forme d’une «Liste des traditions vivantes». Ce livre saisit l’occasion des dix ans de cette adhésion pour faire le point sur le sens et les effets de ce nouveau dispositif patrimonial, qui représente un facteur de cohésion sociale et d’ancrage identitaire crucial pour toute collectivité. S’engager à le sauvegarder, c’est fournir l’occasion d’honorer le passé et de débattre de l’avenir. Que voulons-nous garder des pratiques et croyances de nos aïeuls? La réponse à cette question passe nécessairement par une réflexion sur les politiques de la tradition, en Suisse et sur la scène internationale.

Année de parution
2018
ISBN
Savoir Suisse

Villes intermédiaires au sud du monde

Espoirs et aléas de la planification urbaine

Par

Jean-Claude Bolay

Année de parution
ISBN
Metisspress
Social problems
Sociology of education

Anthropologie des faits religieux dans l'intervention sociale

Par

Verba, Daniel

Il existe une abondante littérature universitaire consacrée aux faits religieux, à la sécularisation ou encore à la laïcité. En revanche, il y a encore peu de recherches qui s’intéressent à la manière dont les professions sociales et socio-éducatives abordent et traitent les croyances des personnes qu’elles accompagnent. L’ouvrage proposé ici prétend mettre à disposition des intervenant·es sociaux un cadre de réflexion anthropologique pour tenter de mieux comprendre comment les dispositions croyantes des personnes qu’ils accompagnent, mais aussi leurs propres convictions, se construisent, et de quelle manière ils peuvent s’en saisir, dans un contexte européen particulièrement sensible.

Année de parution
2019
ISBN
Éditions IES
Migration and minorities

The Sociology of Migration in Switzerland: Past, Present and Future

Swiss Journal of Sociology

Par

Milena Chimienti, Claudio Bolzman, Didier Ruedin (ed.)

After 50 years of research and two major research programmes on migration in Switzerland – the NRP 39 Migration and Intercultural Relations and the NCCR on the move – this special issue reflects on the knowledge production in this important domain of sociology, mainly in Switzerland. What type of research has been produced by sociologists in this field? According to which epistemologies? What public and political impact has this research had? What open questions remain, and in what direction is the sociology of migration likely to move in the future? The seven contributions of this Special issue reflect on key issues of the sociology of migration in Switzerland and Europe. They provide an important critique on both research which tends to reproduce state thought and migration policy embedded into sovereignty of nation-states and a neoliberal logic. They also provide insights into the functioning of Swiss legal and labour institutions, as well as Swiss People’s Party. Finally they offer some reflections how to solve the tension between protectionism of the welfare state and globalisation.

Année de parution
2021
ISBN
Éditions Seismo, Genève et Zurich Sciences sociales et questions de société SA
Health and medicine sociology

La communication en milieu médical

Un labyrinthe

Par

Pascal Singy et Gilles Merminod

Prêter attention aux mots, et plus généralement à la communication, est essentiel au bon déroulement d’une rencontre de soin. C’est ce qui permet aux soignants et aux patients de se comprendre dans des situations toujours singulières et complexes dont les enjeux médicaux, éthiques, psychosociaux et culturels sont multiples. S’appuyant sur les sciences du langage, cet ouvrage donne aux acteurs de la santé comme au grand public les moyens de mieux appréhender les situations de communication dans lesquelles ils se trouvent impliqués. Bien davantage qu’une série d’outils et de stratégies, il prouve que la communication est une réalité qui se vit et se joue au quotidien pour les professionnels de santé ainsi que pour les patients.

Année de parution
2021
ISBN
Savoir Suisse
Sociology of morality

Rechtsphilosophie, Rechtstheorie, Rechtssoziologie

Par

Kunz, Karl-Ludwig

Année de parution
ISBN
978-3-8252-4190-2
Haupt Verlag

Partis socialistes et classe ouvrière

Ruptures et continuités du lien électoral en Suisse, en Autriche, en Allemagne, en Grande-Bretagne et en France (1970-2008)

Par

Line Rennwald

Depuis quelques années, s’est soulevée la question des liens entre les partis socialistes et leur électorat ouvrier. S’appuyant sur de nombreuses données d’enquêtes électorales, cet ouvrage apporte une réponse fouillée à cette problématique. Il constitue un outil précieux pour les chercheurs et citoyens intéressés à mieux comprendre les bases sociales de la politique.

Année de parution
2015
ISBN
Éditions Alphil
Migration and minorities

En transition

Trajectoires de formation de jeunes migrant·e·s en situation juridique précaire

Par

Bolzman, Claudio; Felder, Alexandra, Fernadez, Antonio

Au-delà de la transition liée à leur âge, les jeunes migrant·es avec statut de séjour précaire, font face aux obstacles liés à ce statut juridique durant leur parcours scolaire et professionnel. Ils et elles doivent trouver leur voie entre pays d’origine et pays de résidence, oscillant entre l’attente d’une stabilisation et la peur d’un renvoi, navigant entre une orientation dans des filières à plein temps ouvertes et des formations professionnelles duales qui leur sont fermées. En présentant à la fois le dispositif de prise en charge, la vision des professionnel·les du social et de l’éducation, et la vision des jeunes eux-mêmes, cet ouvrage offre un éclairage renouvelé de cette transition.

Année de parution
2020
ISBN
Éditions IES
Social problems

Désarroi

Tout autour du gouffre

Par

Antoine VOLODINE Pascal ENGEL Nathalie PIEGAY Michel PORRET

Dans Désarroi de notre temps et autres fragments sur la guerre, la philosophe humaniste Simone Weil (1903-1943), ressent les prémices du cataclysme mondial dans le désarroi social et moral des années 1930 avec la défaite des régimes démocratiques dans le marasme économico-social. Serions-nous à l’orée sombre d’une génération du désarroi dans les termes de Simone Weil ? À l’aube du XXIe siècle, entres peurs sociales, politiques, économiques, climatiques et épidémiques, dans l’héritage révoltant du terrorisme aveugle, le désarroi est tenace. Est-il une réponse indignée et présentiste aux périls les plus divers qui éprouvent notre modernité démocratique ? Or, le « désarroi n’est pas simplement une indignation, un choc ou un chagrin » ajoute Antoine Volodine, car la « parole littéraire » et le « rêve », en dispositif de survie intellectuelle, contournent l’abîme du désarroi.

Année de parution
2020
ISBN
Georg
Assistance sous contrainte

Du genre déviantes

Politiques de placement et prise en charge éducative sexuées de la jeunesse "irrégulière"

Par

Olivia Vernay

Cet ouvrage se penche sur la métamorphose des politiques de placement des mineurs à Genève entre 1960 et 1980. À travers l’étude d’un cas spécifique, l’institution de La Pommière, foyer pour filles dites perturbées, c’est la dimension genrée des politiques de protection de l’enfance et de la jeunesse qui est ici interrogée. Une mise en perspective avec le centre de Chevrens, une institution pour garçons, met en lumière une discrimination sexuée: les filles de La Pommière ont été catégorisées comme «déviantes» de manière quasi irréversible – contrairement aux garçons auxquels était accordé l’espoir d’une évolution positive. Sans avenir professionnel parce qu’aucun moyen de formation ne leur a été proposé, elles ont été pour la plupart maintenues dans le circuit de l’assistance sociale.

Année de parution
2020
ISBN
SSED, Université de Genève
Migration and minorities

La fabrique de l’intégration

Par

Flora Di Donato, Elodie Garros, Anne Lavanchy, Pascal Mahon et Tania Zittoun

Le débat sur l’intégration des étrangères et des étrangers revient régulièrement au cœur de l’actualité suisse. La notion d'”intégration réussie” est notamment centrale dans le cadre de la naturalisation, une procédure longue et complexe, au déroulement parfois surprenant. Fruit d’une recherche scientifique menée sur la base de cas concrets par cinq spécialistes en sciences sociales et en droit, cet ouvrage explore la signification du concept d’intégration en tant que critère permettant d’accéder à la nationalité, du point de vue des autorités comme de celui des personnes candidates à la naturalisation. Et l’on y constate que l’expression “Les faiseurs de Suisses”, mise en avant par le film du cinéaste Rolf Lyssy, en 1978, que l’on croyait appartenir au passé, reste pertinente.

Année de parution
2020
ISBN
Editions Antipodes
Life course

L'homme-bus

Une histoire des controverses psychiatriques (1960-1980)

Par

Cristina Ferreira Ludovic Maugué Sandrine Maulini

Lausanne, 10 janvier 1986 : escorté par la police, l’Homme-bus est placé de force à l’hôpital psychiatrique de Cery. Les journalistes s’emparent aussitôt de la nouvelle. L’effervescence médiatique est d’autant plus forte que le personnage est bien connu : depuis des années, il sillonne la ville au volant d’un trolley-bus fabriqué de ses mains. Ses engins et ses dessins enthousiasment la Collection de l’Art brut. En Europe, des chaînes de télévision diffusent le court-métrage qui lui est consacré. Entouré de mystère, l’internement de l’Homme-bus provoque émois, débats et manifestations. Pourquoi le soumettre à une privation de liberté à des fins d’assistance ? Ses périples urbains seraient-ils devenus trop dérangeants ? Le jeune homme, dont les Lausannois se souviennent encore aujourd’hui, était-il l’emblème d’une folie mal tolérée ? Droits de l’homme et lois d’internement, psychiatrie punitive en URSS, fermeture des asiles en Italie, militantisme en Suisse romande : ce livre éclaire l’événement à la lumière d’une histoire politique et culturelle des controverses psychiatriques.

Année de parution
2021
ISBN
Georg
Migration and minorities

Exils et refuges

Par

Michel Agier Catherine Wihtol de Wenden Georges Nivat Vincent Monnet Akira Mizubayashi

Aujourd’hui, environ 68,8 millions d’humains sont recensés comme déplacés contre leur gré (HCR). Ce qui équivaut à la population française – ou à 7,7 fois la population helvétique. Nombre inouï de l’exil forcé pour 20 personnes chaque minute ! Parmi eux, 22,5 millions de réfugiés ont gagné l’étranger. Entre le tombeau abyssal de la Méditerranée, les circuits maffieux du trafic d’êtres humains et le durcissement policier des lois nationales contre les étrangers, la « nation des exilés » constitue le 21e pays du monde – avant le Royaume-Uni ou l’Afrique du Sud. Comment repenser les réalités anthropologiques, culturelles, démographiques et sociales du « nomadisme forcé » et de la misère migratoire ? Entre traditions juridiques et démocratiques de la solidarité et de la fraternité issues du cosmopolitisme des Lumières, l’« hospitalité » bienveillante sous l’État de droit et la protection des vulnérables doivent constituer l’avenir des refuges et des exils pour en prévenir politiquement les causes. Dans la mondialisation catastrophique des déracinements humains, tout autour des routes croisées de l’exil, s’enracine le désarroi humanitaire.

Année de parution
2019
ISBN
Georg
Sociology of education

Regards croisés sur la réforme du secondaire I à Neuchâtel

Points de vue pédagogiques, points de vue politiques

Par

Kilian Winz-Wirth

Depuis 2015, le canton de Neuchâtel répartit ses élèves du secondaire 1 en classes hétérogènes avec des niveaux dans certaines disciplines. Comment le corps enseignant a-t-il vécu l’annonce de cette réforme? comment perçoit-il aujourd’hui ses effets? les pratiques pédagogiques se sont-elles adaptées? Ce livre présente les résultats d’une étude exploratoire à la démarche originale: basée sur des entretiens semi-directifs, elle nous amène au plus près de l’expérience des enseignant·es. En creux, elle révèle la nature des relations entre le corps enseignant et le corps politique, donne à réfléchir aux attentes divergentes des différents acteurs et actrices impliquées dans cette réforme, et aux nécessaires adaptations pédagogiques qu’il reste à trouver.

Année de parution
2021
ISBN
SSED, Université de Genève
Migration and minorities

Asile et abus / Asyl und Missbrauch

Regards pluridisciplinaires sur un discours dominant / Multidisziplinäre Perspektiven auf einen vorherrschenden Diskurs

Par

Anne-Cécile Leyvraz, Raphaël Rey, Damian Rosset et Robin Stünzi

La question de l’asile polarise l’opinion publique en Suisse depuis quarante ans. Depuis son entrée en vigueur en 1981, la Loi sur l’asile a été révisée à de nombreuses reprises, notamment en vue de durcir l’accès à la procédure d’asile ainsi que les conditions d’accueil. Seit vier Jahrzehnten wird die Asylthematik in der Schweiz kontrovers diskutiert. Die zahlreichen Anpassungen des Asylgesetzes seit seiner Einführung im Jahr 1981, sind durch eine Verschärfung der Zugangskriterien zum Asylverfahren und erschwerte Aufnahmebedingungen gekennzeichnet. Unter den zahlreichen Debatten geniesst der Diskurs der «Missbrauchsbekämpfung» im Asylbereich breiten Konsens in der Öffentlichkeit. Trotz dieser Omnipräsenz in der politischen und medialen Diskussion fehlt eine eingehende Analyse des Missbrauchsdiskurs im Asylbereich. Das vorliegende Buch schliesst diese Lücke. Parmi les discours légitimant cette inflation normative, celui de la « lutte contre les abus » bénéficie d’un large consensus dans l’espace public. Pourtant, ce discours n’a encore jamais fait l’objet d’une -analyse approfondie. Le présent ouvrage – collectif et pluridisciplinaire comble cette lacune.

Année de parution
2020
ISBN
Éditions Seismo, Genève et Zurich Sciences sociales et questions de société SA
Migration and minorities

Asile et réfugiés

Repenser la protection

Par

Étienne Piguet

Le thème de l’asile polarise l’opinion. Les conséquences des politiques d’accueil ou de fermeture sont considérables. Elles mettent en jeu des vies humaines, mais aussi parfois la concorde des sociétés hôtes. Il n'est pas exagéré d'affirmer que le soin de trier et de dissuader les réfugiés est souvent laissé aux trafiquants, parfois sans scrupules, et aux hasards de périlleux voyages. Étienne Piguet pose dans ce livre les bases d’une réflexion dépassionnée. Focalisé sur la Suisse, il situe l’ampleur et l’origine des demandes d’asile en perspective européenne et internationale. Après une première partie historique, la politique suisse est analysée en profondeur et sa toute nouvelle restructuration est détaillée. Les enjeux actuels sont ensuite abordés: mondialisation de l’asile, intégration des réfugiés, crise migratoire en Méditerranée, «réfugiés climatiques». L’ouvrage s’achève sur une série de propositions pour le futur des politiques de protection.

Année de parution
2019
ISBN
Savoir Suisse
Sociology of organizations

Entreprises et droits humains

Les limites de la bonne volonté

Par

Ellen Hertz, Yvan Schulz

En novembre 2020, les Suisses devront voter sur l’initiative populaire « Pour des entreprises responsables – pour protéger les personnes et l’environnement ». Les auteur·e·s de ce livre analysent, dans une perspective de sciences sociales, les régimes qui gouvernent actuellement les entreprises multinationales, en se concentrant sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Malgré des décennies d’efforts, la RSE n’a pas permis de mettre un terme aux graves violations des droits humains et environnementaux. De toute évidence, la bonne volonté des entreprises se heurte à des limites qui résultent des contraintes systémiques auxquelles elles sont confrontées. Le livre conclut que, pour être efficace, la RSE doit être renforcée par du droit contraignant et soumise au contrôle de la société civile. Trouver un juste équilibre entre les normes volontaires et obligatoires n’est pas une question purement technocratique. Ceci exige des choix sociétaux sur la façon de maintenir la place de la Suisse dans l’économie mondiale tout en honorant sa tradition de respect des droits humains et environnementaux.

Année de parution
2020
ISBN
Éditions Seismo, Genève et Zurich Sciences sociales et questions de société SA
Economic sociology

The Future of Work

Par

Christian Suter, Jacinto Cuvi, Philip Balsiger, Mihaela Nedelcu (ed.)

The Future of Work is a collective, interdisciplinary effort to grasp the trends that were reshaping the world of work before the Covid-19 pandemic along with its effects on the workers and labour markets. Written in the immediate aftermath of the outbreak, as countries around the world grappled with the economic fallout, the volume‘s 12 contributions from leading researchers and junior scholars draw on the rich debates of the 2019 Congress of the Swiss Sociological Association on the Future of Work held at the University of Neuchâtel in the fall of 2019. The chapters, divided into five sections, cover issues ran- ging from the impacts of digital technologies and globalization to the experience of marginalized workers and the future of academia. Their critical insights into the historical dynamics and lived experiences behind the transformation of work provide a framework to understand the fate of workers and occupations in these unsettling times.

Année de parution
2021
ISBN
Éditions Seismo, Genève et Zurich Sciences sociales et questions de société SA
Migration and minorities

Schwarzer Widerstand

Sklaverei und Rassismus in Lateinamerika und der Karibik

Par

Toni Keppeler

Die Mehrheit der Bevölkerung auf den karibischen Inseln ist schwarz, und die meisten dieser Menschen sind Nachfahren von Sklaven aus Afrika. Achtzig Prozent der Literatur über Sklaverei auf dem amerikanischen Kontinent behandelt jedoch nur die USA. Tatsächlich aber haben diese nur fünf Prozent der aus Afrika verschleppten Sklaven importiert – sehr viel kleinere Länder wie Kuba um die vierzig Prozent. Der einzige erfolgreiche Sklavenaufstand der Menschheitsgeschichte hat sich in Haiti abgespielt. Heute aber ist das Land eines der ärmsten, geplagt von politischen Machtkämpfen und Naturkatastrophen. Die Geschichte dieses Landes wird erzählt und nachgezeichnet, wie aus einem heroischen Anfang ein chaotisches Armenhaus werden konnte – wo es dennoch Hoffnung gibt. Kaum jemand weiß, dass es in der Karibik mehr afrikastämmige Menschen gibt als Indígenas, dass Buenos Aires einmal ein wichtiger Sklavenmarkt war, dass Chile seine Unabhängigkeit einem Heer verdankt, das zur Hälfte aus Schwarzen bestand. Das Buch verbindet im Reportagestil politische Analyse mit spannender Erzählung.

Année de parution
2021
ISBN
Rotpunktverlag
Economic sociology

L'égalité des dotations initiales

Vers une nouvelle justice sociale

Par

Guillaume Mathelier

L’ « égalité des dotations initiales » permet de justifier moralement l’instauration d’un revenu d’existence et d’un capital d’émancipation pour la jeunesse. Une façon de redonner de l’espoir dans la lutte contre les inégalités et un horizon moral commun pour nos sociétés démocratiques. À bout de souffle, l’État providence ne parvient plus à répondre à l’urgence sociale, accroissant les inégalités jusqu’à menacer nos fondements démocratiques. De ce constat, naît la proposition de l’« égalité des dotations initiales », un mécanisme distributif dérivé de l’égalité de droit et des promesses constitutionnelles qui en découlent. L’objectif est d’établir une distribution qui permet à un individu bénéficiaire de mener une existence bien vécue en garantissant les conditions symboliques et matérielles de sa dignité et de son émancipation. Dans les pas de Rawls, de Dworkin ou de la doctrine solidariste, l’auteur propose ici sa propre version d’une juste distribution adéquate des ressources socio-économiques. Juste parce qu’elle repart de l’égalité comme principe premier de la distribution et adéquate, car la proposition théorique s’impose de coller au mieux à la réalité des individus bénéficiaires.

Année de parution
2020
ISBN
Georg
Urban sociology

Die neue Krise der Städte

Zur Wohnungsfrage im 21. Jahrhundert

Par

Ernst Hubeli

Das Wohnen ist heute in mehrfacher Hinsicht zum Problemfall geworden. Das veranschaulicht der Architekt und Stadtplaner Ernst Hubeli in dieser pointierten Streitschrift, die die Wohnungsfrage, schon von Friedrich Engels gestellt, für das 21. Jahrhundert neu verhandelt. Ein Problemfall ist das Wohnen in architektonischer Hinsicht: Die Vielfalt unserer Lebensentwürfe passt längst nicht mehr in den Einheitsbrei von 3-Zimmer/Küche/Bad. Vor allem aber hat der Gebrauch beziehungsweise Verbrauch von Boden in den letzten zwanzig Jahren eine soziale und ökonomische Krise der Städte ausgelöst und deren Peripherien veröden lassen. In ganz Europa kauft das Großkapital Immobilien als Spekulationsobjekte auf. In Städten wie München oder Zürich, Stuttgart oder Berlin ist der Wohnungsmarkt zu einem Glücksspiel geworden, bei dem man froh sein kann, wenn am Ende ein Trostpreis winkt. Wien hat einiges besser, aber auch nicht alles richtig gemacht. Und in den USA hat der Traum vom Eigenheim auf Pump eine Schuldenkrise ausgelöst, die das globale Finanzsystem an den Kollaps geführt hat. Doch das Recht auf Wohnen ist ein Menschenrecht, für das es zu kämpfen gilt, denn es steht mehr auf dem Spiel als nur die eigenen vier Wände. In zehn griffigen Thesen beleuchtet Ernst Hubeli den Zusammenhang zwischen Wohnen und Gesellschaft, privatem und öffentlichem Raum, Urbanität und Demokratie und zeigt anhand des aktuellen Beispiels Berlin, wie eine Stadtgesellschaft ein Grundrecht auf eindrückliche Weise zurückfordern kann.

Année de parution
2020
ISBN
Rotpunktverlag

Faire corps

Temps, lieux et gens

Par

Monica Aceti, Christophe Jaccoud, Laurent Tissot (éd.)

Le corps est partout. Corps glorieux, corps travaillé, corps adulé mais aussi corps stigmatisé, corps dégradé, corps abusé,… Pendant longtemps il a été perçu comme un lieu dangereux, tenu pour méprisable face à l’âme avant de devenir l’obsession du xxie siècle. Quels rapports entre des hommes et des femmes qui chantent dans une chorale, les tableaux de Ferdinand Hodler et d’Auguste Baud-Bovy, des personnes qui font l’expérience d’une grave maladie ou encore des ouvriers confrontés à la discipline du travail ? C’est le corps et la manière dont il est utilisé, fabriqué, entretenu, montré, réparé et mobilisé.

Année de parution
2018
ISBN
Éditions Alphil

Placés, déplacés, protégés ?

L’histoire du placement d’enfants en Suisse, XIXe-XXe siècles

Par

Joëlle Droux, Anne-Françoise Praz

Au début des années 2000, les voix des anciens enfants placés ont commencé à émerger d’une chape de silence longtemps entretenue. Grâce à la mobilisation tenace de certain·e·s, soutenus par quelques historien·ne·s et journalistes, la thématique de l’enfance placée s’est imposée comme un problème public au niveau national, suscitant de nouvelles recherches historiques ainsi qu’un processus politique de reconnaissance et de réparation. En proposant une synthèse des travaux récents, cet ouvrage explique comment ces dispositifs de placement ont vu le jour au nom de la protection de l’enfant, tout en conduisant aux dérives dénoncées par les témoins. Il entend contribuer à intégrer cette thématique dans l’histoire nationale et agir en faveur d’une reconnaissance de la mémoire des victimes. C’est aussi l’occasion d’alimenter un regard critique et réflexif sur le risque coercitif propre aux mécanismes d’assistance, hier comme aujourd’hui.

Année de parution
2021
ISBN
Éditions Alphil
Gender studies

100Elles

Pour une féminisation de la mémoire collective genevoise

Par

Association L'Escouade et al.

À travers cent biographies illustrées de femmes* ayant marqué l’histoire de Genève, le recueil 100Elles* ancre dans la mémoire collective autant de figures féminines, du VIe au XXe siècles, et participe ainsi à sa féminisation. Cet ouvrage d'art et de vulgarisation scientifique lutte contre un ensemble de phénomènes sociaux et culturels, tels que le patriarcat et le sexisme, qui ont contribué et contribuent encore à l'invisibilisation des femmes* dans l'histoire et dans l'espace public. Il est le fruit d'un travail collaboratif, local et inclusif, prolongeant l’installation provisoire de cent plaques portant le nom de femmes* dans les rues de Genève. Rédigé par des historiennes de l’Université de Genève et réalisé sous la direction de l’association féministe l’Escouade, ce livre est illustré par dix artistes genevoises, alumnae de la HEAD – Genève, partenaire du projet.

Année de parution
2020
ISBN
Georg
Social problems

Gestion des ressources humaines

Pour le meilleur et pour le pire

Par

Yves Emery, David Giauque, François Gonin

Dans le monde du travail, pour un nombre grandissant de travailleuses et de travailleurs, le vécu professionnel est insatisfaisant et génère stress, mal-être et même burnout. En cause: des pratiques de gestion des ressources humaines (GRH) contestables et une pression à la performance difficilement soutenable. Cette évolution est-elle inéluctable? Cet ouvrage propose une plongée dans la GRH moderne pour en comprendre les paradoxes, les sens et contresens. Les principales pratiques sont ainsi revisitées afin de souligner leurs apports mais aussi leurs failles, leurs incohérences. Dans des organisations toujours plus complexes, face à des exigences sans cesse croissantes, quel bilan tirer des méthodes actuelles en matière de GRH? Et quelles sont les autres voies possibles?

Année de parution
2019
ISBN
Savoir Suisse

La dominaction

Figures ordinaires de l’action sous condition de domination

Par

Fabrice Plomb, Laura Mellini (éd.)

Eva, une « sans-ami » sur les réseaux sociaux, André, ouvrier « restructuré » après trente ans passés dans l’industrie chimique, Louis, sans emploi, cherchant à prouver sa « bonne volonté » à l’aide sociale, Nadia, jeune femme infibulée face au système médical suisse… Comment ces personnes vivent-elles ces vies sous condition de contrainte ? Que font-elles face aux dispositifs institutionnels ou aux liens sociaux qui les privent d’une part de leur liberté ?

Année de parution
2018
ISBN
Éditions Alphil
Sociology of education

Ce qu'enfermer des jeunes veut dire

Enquête dans un centre éducatif fermé

Par

Arnaud Frauenfelder, Eva Nada, Géraldine Bugnon

"Cet ouvrage revisite la « question carcérale » en décortiquant ses enjeux contemporains. En Suisse comme en Europe, la délinquance juvénile attise les sensibilités publiques et nourrit les discours sécuritaires. Parallèlement, les mineur·e·s sont progressivement reconnus comme des sujets de droit, dont il faut protéger l’intégrité physique et morale. Ce contexte politique et moral contraint les institutions d’enfermement à garantir plus de « dignité » dans la vie quotidienne des jeunes (réduction des temps d’encellulement, prise en charge pluridisciplinaire), tout en imposant davantage de « fermeté » (renforcement des aménagements sécuritaires, sanctions disciplinaires). Les auteur·e·s explorent cette ambivalence à partir d’une enquête de terrain réalisée dans un centre éducatif fermé de Suisse romande. Comment les acteurs professionnels s’approprient-ils leur espace de travail ? Quelle raison d’être confèrentils à leur mission professionnelle ? L’ouvrage analyse les rivalités de territoires, met en évidence la diversité des conceptions éducatives et les différents rapports de l’institution à l’environnement extérieur. Il s’attache ainsi à saisir les formes de recomposition de l’économie morale de l’enfermement des jeunes. Cette analyse sociologique de la justice pénale des mineur·e·s « par le bas » souligne combien les pratiques de l’État, dans cet univers particulier, s’expriment d’abord par le travail de ses agents."

Année de parution
2018
ISBN
Éditions Seismo, Genève et Zurich Sciences sociales et questions de société SA
Gender studies

Comprendre l’éducation au prisme du genre

Théories, questionnements, débats

Par

Isabelle Collet

Qu’est-ce que le genre? Suffit-il d’établir des statistiques sexuées pour le prendre en compte ? Doit-on faire spécifiquement attention aux garçons et aux filles ? Dans une actualité saturée par des débats médiatiques sur le sexe du cerveau ou les prétendues natures des hommes ou des femmes, ce Carnet souhaite faire le point sur les savoirs constitués autour de la question du genre et des rapports sociaux de sexe, et de prendre de la distance par rapport aux débats d’opinions en définissant des notions et concepts de base, indispensables pour l’éducation. Le genre, ce n’est pas le sexe d’état civil qui n’est pas lui-même le sexe biologique. L’élève n’est pas un être asexué qui reçoit un enseignement donné par un individu asexué également, incarné tout entier dans la fonction enseignante. La construction sociale du sexe et les rapports de pouvoir qu’elle induit s’invitent en classe, à l’insu de l’institution et de ses acteurs et actrices. L’objectif de ce Carnet est de dévoiler cette intrusion pour « dé-genrer » l’éducation.

Année de parution
2017
ISBN
SSED, Université de Genève
Migration and minorities

Bleibende Spuren

Mein Weg vom Kosovo in die Schweiz

Par

Basrie Sakiri-Murati

Basrie Sakiri-Murati wurde früh politisiert. Als Gymnasiastin engagierte sie sich Ende der 1980er-Jahre für eine »Republik Kosovo«. Es waren unruhige Zeiten, immer wieder kam es zu Protesten gegen die serbische Regierung, die darauf mit Gewalt antwortete. Politische Aktivistinnen und Aktivisten waren der Verfolgung ausgesetzt, es drohten Gefängnis und Folter. Auch die Autorin musste untertauchen, versteckte sich mit anderen »Illegalen« wochenlang bei Verbündeten oder im Wald. Als die Situation schließlich zu bedrohlich wurde, musste sie fliehen: in die Schweiz – weit weg von ihrer Heimat, ihrer Familie und all ihren Freunden. Über diese aufwühlende Zeit von politischem Aufbegehren und Flucht hinaus erzählt das Buch auch von der Ankunft der damals Achtzehnjährigen in der Schweiz, von Erfolg und Enttäuschung, persönlichem Glück und dem großen Leid, das ihre Familie während des Kosovokriegs erleiden musste – während sie in der Ferne hilflos zuschaute. Bleibende Spuren ist ein berührender, wohltuend leiser, zuweilen aber auch wütender Bericht von einem Leben zwischen zwei Welten, zwei Kulturen.

Année de parution
2019
ISBN
Rotpunktverlag

L’expulsion des étrangers en France, en Suisse et en Turquie

Pour une sociologie comparative de l’expulsion des étrangers

Par

Ibrahim Soysüren

Quels sont alors les moyens mobilisés en France, en Suisse et en Turquie, les trois pays sur lesquels cette étude se concentre, pour expulser les étrangers ? Quelle place y occupe la contrainte ? Comment expliquer l’écart entre le nombre de décisions d’expulsion et celui des personnes effectivement renvoyées ? Dans quelle mesure les étrangers essaient-ils de contester leur expulsion ? Quels sont les stratégies et les moyens qu’ils mobilisent pour le faire ?

Année de parution
2018
ISBN
Éditions Alphil
Migration and minorities

Namen statt Nummern

Auf der Suche nach den Opfern des Mittelmeers

Par

Cristina Cattaneo

Der 3. Oktober 2013 hat die jüngere europäische Geschichte verändert. Und das Leben von Cristina Cattaneo. An jenem Tag sank ein hoffnungslos überfülltes Boot mit über fünfhundert Menschen an Bord vor der Küste Lampedusas. Cattaneo, Forensikerin aus Mailand, die normalerweise bei der Aufklärung von Kriminalfällen behilflich ist, hat sich seitdem der Identifizierung der Opfer verschrieben. Kurz zuvor war ihr Vater verstorben, und sie, die sich jahrzehntelang beruflich mit dem Tod beschäftigt hatte, spürte plötzlich am eigenen Leib, wie sich der Verlust eines geliebten Menschen anfühlt. Sie konnte ihren Vater bestatten – doch die Angehörigen derer, die im Mittelmeer ertranken, können das nicht. Ihre Söhne, Mütter, Geschwister starben ohne Namen. Cattaneo wurde klar: Eine Gesellschaft wird nicht nur daran gemessen, wie sie sich um die Lebenden kümmert. Sondern auch um die Toten. Seit jenem Tag analysiert sie in ihrem Labor DNA, begutachtet verwaschene Dokumente, Knochensplitter, Zahnbürsten, Kinderzeichnungen. Ein Name allein mache aus einer bloßen Statistik bereits einen Menschen, sagt sie, es sei das einzige Mittel gegen die Gleichgültigkeit. Ihr Buch ist die aufrüttelnde Schilderung eines hartnäckigen, unerschrockenen Einsatzes für die Menschenwürde

Année de parution
2020
ISBN
Rotpunktverlag
Gender and social policies

Gruss aus der Küche

Texte zum Frauenstimmrecht

Par

Heidi Kronenberg, Rita Jost

»Isch das iez s Nötigscht?«, fragten nicht wenige, als vor fünfzig Jahren in der »Urdemokratie« Schweiz die Männer den Frauen – endlich! – das Stimmrecht gewährten. Janu, hieß es an manchen Stammtischen, ändern wird sich wohl nicht viel. Und nun? War’s nötig, und hat sich was geändert? Die beiden Journalistinnen Rita Jost und Heidi Kronenberg haben dreißig Autorinnen, Kolumnistinnen und Historikerinnen zwischen 28 und 80 gebeten, ihren Alltag in Bezug auf das Frauenstimmrecht und das Frausein heute zu erforschen – und zu formulieren, was sie erleben, was sie ärgert, freut, herausfordert und anspornt. Entstanden ist eine wilde Mischung aus Texten zum Anstoßen. Anstoßen auf eine (späte) Errungenschaft, aber auch Anstoß geben, weiter Ungenügendes anzupacken. Denn in der Küche brodelt und gärt es nach wie vor. Eine Anthologie mit Hirn, Witz und Biss. Mit Texten von Patti Basler, Silvia Binggeli, Elisabeth Bronfen, Ariane von Graffenried, Elisabeth Joris, Nina Kunz, Fatima Moumouni, Angelika Waldis und vielen mehr. Dazu Illustrationen von Nora Ryser. Ein Buch nicht nur für Frauen, zu einem Jubiläum, das sicher kein Grund zum satten Ausruhen ist.

Année de parution
2020
ISBN
Rotpunktverlag
Other topics

Mener l’enquête

Arts de faire, stratégies et tactiques d'investigation

Par

Gilles Labarthe

A travers une approche socio-ethnographique liant observation participante, entretiens semi-directs et récits de pratiques, ce livre propose d’étudier en détail l’évolution récente des «arts de faire» de l’enquête que les journalistes mobilisent, en tant qu’acteurs sociaux inscrits dans les relations triangulaires entre médias, pouvoirs (politiques, institutionnels, économiques…) et public.

Année de parution
2020
ISBN
Editions Antipodes
Life course

Handbuch Kindes- und Erwachsenenschutz

Par

Rosch, Daniel

Année de parution
ISBN
978-3-258-08073-4
Haupt Verlag
Bénévolat en temps de crise

Engagement bénévole et développement du pouvoir d'agir

Par

Saskia Weber Guisan

"Ce livre vise à interroger le pouvoir d’agir, en particulier dans le champ de l’activité bénévole. À travers une approche sociologique et biographique, adoptant une épistémologie compréhensive, ce livre présente une série d’entretiens. Des personnes âgées de 37 à 63 ans racontent leurs parcours de bénévoles, que l’autrice analyse ensuite sous l’angle du pouvoir d’agir. Il s’agit de comprendre comment se construit l’engagement, comment se font les choix, selon quelles valeurs, quels types de reconnaissance y sont perçus et comment cet engagement s’articule avec les autres sphères de vie. L’enjeu central est de comprendre comment les personnes développent ou renforcent leur capacité d’agir sur le monde et pour elles-mêmes."

Année de parution
2018
ISBN
SSED, Université de Genève
Sociology of organizations

Unternehmen und Menschenrechte

Die Grenzen des guten Willens

Par

Ellen Hertz, Yvan Schulz

November 2020 wird in der Schweiz über die Volks- initiative «Für verantwortungsvolle Unternehmen – zum Schutz von Mensch und Umwelt» abgestimmt. Die Autor*innen analysieren aus sozialwissenschaftlicher Sicht die institutionellen und gesellschaftlichen Rahmenbedingungen, denen multinationale Konzerne unterworfen sind, und fokussieren dabei auf die Corporate Social Responsibility (CSR). Trotz jahrzehntelanger Bemühungen ist es den Unternehmen nicht gelungen, schwerwiegende Menschen- und Umweltrechtsverletzungen einzudämmen. Offensichtlich stösst der gute Wille der Unternehmen an systemische Grenzen, die aus den widersprüchlichen Zwängen, denen sie ausgesetzt sind, entstehen. Das Buch kommt zum Schluss, dass die CSR durch die Gesetzgebung gestärkt, und einer Kontrolle von Seiten der Zivilgesellschaft übergeben werden muss, um wirksam zu sein. Die Suche nach dem richtigen Verhältnis aus freiwilligen und verbindlichen Normen ist keine rein technokratische Angelegenheit. Sie erfordert gesellschaftliche Entscheidungen über die Art und Weise, wie die Schweiz ihren Platz in der Weltwirtschaft aufrechterhalten und gleichzeitig ihrer Tradition der Achtung der Menschen- und Umweltrechte gerecht werden kann.

Année de parution
2020
ISBN
Éditions Seismo, Genève et Zurich Sciences sociales et questions de société SA
Social problems

Enquêter, former, publier au cœur de la cité

Par

Battaglini, Monica; Fretz Stéphanie; Nada Eva; Ossipow Laurence

Depuis 50 ans, des recherches sont menées au sein de la Haute école de travail social de Genève. Existe-t-il une spécificité de la recherche en travail social ? Comment se déploie-t-elle de la genèse à la transmission ? "Enquêter, former, publier au cœur de la cité" offre une multiplicité de réponses qui s’organisent autour de deux axes ; le premier axe touche au lien que la recherche en travail social entretient avec son environnement, le deuxième à son insertion dans la formation supérieure. A partir du lien entre enquête et contexte social, l’ouvrage propose une image des rapports spécifiques développés entre équipes de recherche et actrices et acteurs de la cité, qu’il s’agisse des mandants publics ou privés, du public intéressé, des professionnel·le·s du travail social, des politicien·ne·s, élu·es ou des étudiant·es.

Année de parution
2018
ISBN
Éditions IES
Sociology of organizations

Un/doing Ethnicity im Öffentlichen Dienst

Ethnografien zum ethnischen Differenzieren am Beispiel von Jugendamt und Polizei

Par

Esteban Piñeiro,Martina Koch, Nathalie Pasche

Wie geht die öffentliche Verwaltung mit einer von ihr als vielfältig wahrgenommenen Bevölkerung um? Welche ethnisierenden Differenzierungen werden durch alltäglich konkretes Verwaltungshandeln produziert oder im Sinne eines Undoing Ethnicity verwischt? Zwei Organisationen der eingreifenden Street Level Bureaucracy, ein städtisch kommunales Jugendamt und die Polizei einer mittelgrossen Stadt werden unter die Lupe genommen. Ins Zentrum rückt die enge Verschränkung von Ethnisierungen mit sozialarbeiterischen und polizeilichen Kategorisierungen und Arbeitsvollzügen. Ethnische Zuschreibungen in der Sozialen Arbeit beziehungsweise in der Polizeiarbeit können dann zum Tragen kommen, wenn diese im Arbeitsalltag als zielführend oder opportun, hilfreich oder effektiv erachtet werden. Auf den ersten Blick erscheint der behördliche Umgang mit Ethnizität ambivalent und diffus, das Eingreifen des Jugendamtes und der Polizei in dieser Hinsicht als intransparent und unberechenbar. Das Markieren oder Ruhenlassen ethnischer Differenzen folgt aber einer instrumentellen Logik, die letztlich zu einer Verschleierung oder zu einer Verstärkung staatlicher Eingriffe führen kann.

Année de parution
2021
ISBN
Éditions Seismo, Genève et Zurich Sciences sociales et questions de société SA
Social problems
Migration and minorities

Les invisibilités barbares

Repenser l’intervention sociale

Par

Vrancken, Didier

En quelques décennies, nous avons assisté à une curieuse inversion de sens : les personnes précarisées n’apparaissent plus seulement comme les plus vulnérables, elles sont désormais perçues comme une véritable charge pour la société. Des voix s’élèvent pour ne plus « payer » pour ces personnes tant elles leurs apparaissent incapables de produire les efforts nécessaires pour s’intégrer. Montée des inquiétudes, repli identitaire, peur de l’autre, émergence de démagogues autoritaires, montée des populismes. Que s’est-il produit pour que nous assistions au rejet de ces publics, ces nouveaux « barbares », allant jusqu’à les invisibiliser, alors qu’ils sont parmi nous, au cœur de la cité ?

Année de parution
2019
ISBN
Éditions IES

La contre-culture domestiquée

Art, espace et politique dans la ville gentrifiée

Par

Lucia Pattaroni

Année de parution
ISBN
Metisspress

Art et Esthétique des luttes

Scènes de la contestation contemporaine

Par

Martine Bouchier & Dominique Dehais

Année de parution
ISBN
Metisspress
Gender studies

Contrer les violences dans le couple

Emergence et reconfigurations d'un problème public

Par

Pauline Delage, Marta Roca i Escoda et Marylène Lieber

Comment les violences dans le couple sont-elles devenues un objet de politiques publiques en Suisse ? Comment ce problème est-il aujourd’hui traité dans différents cantons ? En se penchant sur les cas genevois, vaudois et zurichois, cet ouvrage montre comment la question a pu évoluer depuis les années 1970 : d’abord pensée en termes de violences conjugales ou de violences faites aux femmes, des termes et des politiques publiques portés par les associations, elle est aujourd’hui envisagée comme des « violences domestiques », une expression qui sous-tend un flou dans la manière de comprendre le rapport entre la violence et les inégalités sexuées. Sans occulter les particularités cantonales, l’ouvrage analyse la lutte contre ces violences, au fil de l’investissement d’acteurs et d’actrices issu·e·s des mondes militants ou institutionnels, mais aussi de la police ou de la santé.

Année de parution
2020
ISBN
Editions Antipodes

Comment sort-on de la délinquance?

Comprendre les processus de désistance

Par

Alice Gaïa, Xavier de Larminat, Valérian Benazeth

Comment sort-on de la délinquance ? C’est à cette question à la fois naïve et ambitieuse que cet ouvrage collectif entend répondre. Question a priori naïve parce qu’elle va à l’encontre d’une croyance bien ancrée selon laquelle la délinquance comporterait une part inéluctable de récidive. Ceci explique le désintérêt pour les processus de désistance, qui sont donc longtemps restés incompris. Question ambitieuse parce qu’elle implique d’appréhender ces parcours de désengagement en articulant les phénomènes de socialisation et de régulation institutionnelle dans leur contexte social, économique et politique.

Année de parution
2019
ISBN
Georg
Social problems

La Suisse dans la rue

Mouvements, mobilisations, manifestants

Par

Marco Giugni

Les Suisses et Suissesses descendent dans la rue. Contrairement aux idées reçues, ils contestent et manifestent tout autant que leurs voisins européens. Pour fournir une meilleure compréhension du phénomène, Marco Giugni révèle leurs insatisfactions et dissèque les protestataires par âge, sexe, statut social et motivation. Sous un angle historique, l’auteur retrace la décriminalisation de la contestation en Europe et évoque la normalisation de la manifestation – aux dépends d’autres formes telles que les barricades ou les révoltes fiscales – comme moyen de faire entendre un mécontentement. En épilogue, il analyse les évolutions récentes de l’action collective, notamment sous l’influence des réseaux sociaux, et défend l’hypothèse d’une imbrication toujours plus étroite entre politique de la rue et politique des urnes.

Année de parution
2019
ISBN
Savoir Suisse
Gender and social policies

Das Opfer im Strafrecht

Par

Schwander, Marianne

Année de parution
ISBN
978-3-258-08156-4
Haupt Verlag

Les couples face à leur logement: goûts et dégoûts en matière d'habitat

Constructions, définitions, représentations et négociations des codes esthétiques mobiliers

Par

Patrick Ischer

Comment, dans un couple qui emménage ensemble, s’opère le choix du mobilier et de la décoration ? Qui décide, comment cela se négocie-t-il, comment les couples gèrent-ils leurs divergences et leurs points communs en matière d’esthétique du mobilier ? Dans quelle mesure l’origine sociale des partenaires participe-t-elle à l’élaboration des goûts ? Telles sont les principales questions de ce livre.

Année de parution
2015
ISBN
Éditions Alphil

Dictionnaire de politique sociale suisse / Wörterbuch der Schweizer Sozialpolitik

Par

Jean-Michel Bonvin, Valérie Hugentobler, Carlo Knöpfel, Pascal Maeder, Ueli Tecklenburg (dir.)

La politique sociale est d’une importance capitale pour la prospérité de la Suisse. Elle façonne les parcours de vie et influence significativement la qualité de vie de la population. La nouvelle édition du Dictionnaire de politique sociale suisse, entièrement revue, apporte un éclairage sur la mise en œuvre, les objectifs et les effets de la politique sociale en Suisse, ainsi que sur son contexte historique, socioéconomique et juridique. Réunissant plus de 250 articles, le dictionnaire porte un regard analytique et critique sur les diverses composantes de la politique sociale, mettant en lumière les spécificités de la politique sociale suisse, ainsi que les besoins d’action et les défis actuels et futurs. Cette vue d’ensemble inédite des politiques sociales suisses fortement marquées par le fédéralisme est dressée par des expert·e·s provenant de trois des quatre régions linguistiques du pays, actifs dans la recherche, l’administration publique et la société civile. Rédigé dans une langue accessible et basé sur des constats étayés par la recherche et la pratique, le dictionnaire fournit tant aux spécialistes qu’au grand public des connaissances de base en matière de politique sociale.

Année de parution
2020
ISBN
Éditions Seismo, Genève et Zurich Sciences sociales et questions de société SA
Social problems
Life course

La justice des mineurs au quotidien de ses services

Par

Cicourel, Aaron

"La justice des Mineurs au quotidien de ses services " (1ère éd. 1968) est un classique de la littérature sociologique et fait date dans le champ de la sociologie de la déviance et dans l’histoire même de la sociologie car on y trouve un entrelacs réflexif entre singularité d’objet et potentiels des diverses méthodologies susceptibles d’honorer cette singularité. Un pied dans les communities studies, l’autre dans la grille analytique de l’ethnométhodologie sans négliger les approches statistiques. La lecture de cette traduction apportera beaucoup à ceux dont la délinquance et/ou la déviance est l’objet central de leurs recherches ainsi qu’à la corporation sociologique dans son ensemble.

Année de parution
2018
ISBN
Éditions IES